Déclaration de Gregor Gysi sur le référendum prévu dans le nord de l'Irak

Déclaration de Gregor Gysi sur le référendum prévu dans le nord de l'Irak

Gregor Gysi, président du Parti de la Gauche Européenne, sur le référendum prévu dans le nord de l'Irak:

Le désir des Kurdes pour leur propre État national est plus que compréhensible. Ce désir a été renforcé par la discrimination, la poursuite et l'exclusion depuis des décennies. Néanmoins: le détachement d'une partie d'un État national de son territoire est, selon le droit international, légitime seulement avec l'approbation de cet Etat national. J'ai eu le même avis concernant le Kosovo, la Crimée, et aussi ici. Mais ceux qui justifient en permanence le Kosovo doivent accorder le même droit aux habitants de la Crimée, aux Kurdes du nord de l'Irak, aux Catalans en Espagne. Un référendum des Kurdes ne justifie cependant aucune action militaire du gouvernement irakien et encore moins de la Turquie, qui n'a pas le droit à une agression contre l'Irak.